Search
  • estherhege

Encore l'ennui



L'ennui n'est pas une question d'oisiveté mais de sens.


Il n'y a aucune autre raison pour passer plusieurs heures le soir devant un écran que de vouloir se débarrasser d'un temps jugé superflu ou désagréable (...)

Les plus hyperactifs sont précisément ceux dont le seuil de tolérance à l'ennui est le plus bas. Par peur du vide, nous courons d'une activité à l'autre sans nous laisser le moindre temps mort.

(...)

L'ennui repose sur un manque de sens personnel dû au fait que tous les objets et les actes nous parviennent avec un code déjà établi (...)

(...) viser à une réalisation de soi comme finalité ultime alors même que l'on ne sait pas au juste quel genre de "soi " est visé ni ce qui pourrait en résulter. Qui a suffisamment confiance en soi ne pose pas la question de savoir qui il est. Seul un soi problématique éprouve le besoin de se réaliser.


Lars Svendsen, Petite philosophie de l'ennui



Where is the life we have lost in living?

Where is the wisdom we have lost in knowledge?

Where is the knowledge we have lost in information?


T.S. Eliot




When hit by boredom, let yourself be crushed by it; submerge, hit bottom!

In general, with things unpleasant, the rule is: the sooner you hit bottom, the faster you surface. The idea here is to exact a full look at the worst. The reason boredom deserves such scrutiny is that it represents pure, undiluted time in all its repetitive, redundant, monotonous splendor.


Joseph Brodsky



© Esther Hege, gestalt-thérapeute, psychothérapie

22 views

© 2020 Esther Hege