Search
  • estherhege

Habités par la lumière première



Le peuple des hommes habités par la lumière première et qui, ayant su la reconnaître au tréfonds de leur corps vivant, savent aussi se réjouir chaque jour. Parfois par le silence; parfois dans la parole, le chant, la danse, en mangeant, en dormant...

Toute la vie est complice de cette invisible reconnaissance de la racine éclairante plantée en tout homme qui y consent dans la joie si c'est possible - ou dans la douleur aussi, lorsqu'il le faut. Dès qu'on la sent luire et vibrer sourdement en soi-même, sans l'occulter sous trop de masques, d'images ou d'écrans qui en confisquent le pur orient natal, on sait très bien tout à coup (et pour toujours) à quel peuple on appartient vraiment, en ce monde chaotique.


Claude Vigée, Dans le silence de l'Aleph




© Photo by Esther Hege, gestalt-thérapeute, psychothérapie

35 views

© 2020 Esther Hege