Search
  • estherhege

Pas encore, pas tout de suite




Etre en suspens, c’est retenir son souffle. Et regarder avec le plus d’attention possible ce qui est simplement là, ce qui s’offre à soi dans la présence des choses.

(…)

La suspension n’est pas un temps arrêté avant qu’il se passe quelque chose, c’est l’événement même ; l’entrée dans ce temps intime où en réalité la décision s’est déjà prise, mais nul ne le sait encore.

(…)

Etre en suspens (…) et choisir de ne pas… Juger, décider, agir. Pas encore, pas tout de suite. Rester aussi longtemps que possible dans cette posture intenable qui vous commande intérieurement d’être en réserve de… Et ne se fier à aucun concept préfabriqué, prédigéré. Etre aussi loin que possible de la pensée figée en postures, en réponses, en certitudes, mais néanmoins penser.

Le suspens, c’est une négation de l’action qui serait l’action même (…)


Anne Dufourmantelle, Eloge du risque




© Esther Hege, gestalt thérapeute, psychothérapie




42 views

Recent Posts

See All