Search
  • estherhege

La longue venue de la paix




"Le sens de la paix tient dans le face à face, c'est-à-dire dans l'accueil de l'hôte inconnu qui vient à soi, en cette aurore très fugitive et très vivifiante où la consolation ressemble à une obligation d'hospitalité."


"En oubliant pour cet hôte inconnu la fiction d'être un moi, à l'abri de son identité, prêt à la défendre et à l'imposer, on ne se perd pas, on se trouve."


"Nul ne trouve la paix (...) en oubliant la distance entre soi et l'autre. La parole qui annonce la paix passe par l'alliance avec autrui et non par la fusion avec lui, puisque dans ce cas, l'autre disparaît comme tel."


"C'est l'alliance qui révèle chacun à soi-même, à son unicité de personne singulière face à autrui. L'alliance fait apparaître des singularités - des noms et des visages - sur le fond de l'anonymat et de l'indifférenciation des êtres et des choses."


"La longue venue de la paix commence dans l'humilité par la grâce de l'accueil du visage de l'autre homme. Cet accueil tranche au vif de la nuit et l'éclaire."


Catherine Chalier, De l'intranquillité de l'âme


0 views

© 2020 Esther Hege