Search
  • estherhege

Responsables au delà de nos intentions



La comédie commence avec le plus simple de nos gestes. Ils comportent tous une maladresse inévitable. En tendant la main pour approcher une chaise, j’ai plissé la manche de mon veston, j’ai rayé le parquet, j’ai laissé tomber la cendre de ma cigarette. En faisant ce que j’ai voulu faire, j’ai fait mille choses que je n’avais pas voulues. L’acte n’a pas été pur, j’ai laissé des traces. En essuyant ces traces, j’en ai fait d’autres. Sherlock Holmes appliquera sa science à cette grossièreté irréductible de chacune de mes initiatives et, par là, la comédie pourra tourner au tragique. Lorsque la maladresse de l’acte se retourne contre le but poursuivi, nous sommes en pleine tragédie. Laïos, pour déjouer les prédictions funestes, entreprendra ce qui est exactement nécessaire pour qu’elles s’accomplissent. Œdipe, en réussissant, travaille à son malheur. Comme le gibier qui sur la plaine recouverte de neige fuit en ligne droite le bruit des chasseurs et laisse précisément ainsi les traces qui feront sa perte. Nous sommes ainsi responsables au-delà de nos intentions.


Emmanuel Levinas, Entre nous, Essais sur le penser-à-l’autre



© Esther Hege, gestalt thérapeute, psychothérapie

31 views

Recent Posts

See All

Remous