© 2020 Esther Hege

Search
  • estherhege

Un fragile équilibre



« Il n’est bien souvent que de se retremper au miracle de la vie : reconnaître sa beauté, sa splendeur, réentendre le grand souffle de la création que nous avons délaissé en nous repliant sur nos petits besoins ; rejoindre le désir qui est à la racine de notre être, qui guide comme une sève notre existence et que nous savons si mal orienter ; retrouver notre axe naturel, qui rend tout plus cohérent, en nous et hors de nous. »



« En tout domaine nous portons cet équilibre fragile, et notre perpétuelle insatisfaction nous jette de la crainte paralysante à l’aspiration la plus folle. Entre fini et infini, l’homme tangue sur une ligne de crête où il ne peut se fixer, condamné à progresser ainsi qu’un funambule. Le présent qu’il prend pour un territoire n’étend qu’une ligne mince, un fil à peine, sans réelle consistance, entre un passé dont il n’arrive pas à se défaire et un avenir dans lequel il n’ose pas se jeter complètement. Sa condition profonde est celle d’une sempiternelle genèse, d’un interminable enfantement, dont les douleurs ne parviennent pas à étouffer la joie qui l’aimante. »


Philippe Mac Leod, Avance en vie profonde


25 views