© 2020 Esther Hege

Search
  • estherhege

Visage innombrable

Updated: Oct 18, 2019



En absorbant les mots de mes parents dans l’enfance, je me suis appris moi-même. J’ai accepté et reconnu les autres les plus proches, nos voisins, des hommes plus lointains aussi. J’ai recueilli en moi la terre, le vent, l’eau, le ciel, la forêt, la pierre ou la brique des maisons, le pain, les fleurs, les fruits, les animaux. J’ai suscité en les nommant, puis intégré à mon être leur véritable essence, comme elle se révèle à un enfant. Car tout cela, c’est dans les premiers mots qu’on le reçoit en partage. Ainsi se structure en chaque personne le visage innombrable mais défini de son propre univers. Une présence du monde s’inscrit au plus intime de soi-même.


Claude Vigée, Apprendre la nuit




© Photo by Esther Hege, gestalt-thérapeute, psychothérapie

16 views