Search
  • estherhege

Saisir enfin le jour



Saisir quand tout me quitte

Et avec quelles mains

Saisir cette pensée

Et avec quelles mains

Saisir enfin le jour

Par la peau de son cou

Le tenir remuant

Comme un lièvre vivant Jules Supervielle, Le forçat innocent



Qui fauche le temps

Effrite nos corps

Absorbe nos cris?


En ce monde de labyrinthes

Dominé par l'adieu

Où sont nos sauvegardes?


A la mesure du savoir

Le mystère s'accroît


Andrée Chedid, Territoires du souffle





© Esther Hege, gestalt thérapeute, psychothérapie

37 views

Recent Posts

See All

Remous